Les incontournables visites d’un circuit en Arménie : guide et conseils

Publié le : 16 février 20236 mins de lecture

Connaissez-vous l’Arménie ? Situé au cœur des majestueuses montagnes du Caucase, ce pays d’Asie occidentale regorge de beauté. Il demeure un paradis de nature sauvage, d’une culture et d’un patrimoine historique remontant à l’Antiquité. Un circuit en Arménie, vous permettrez de découvrir de magnifiques sites. Prenez connaissance ici des principales villes où vous arrêter, des sites patrimoniaux et touristiques où vous rendre et sans oublier la gastronomie de ce pays souvent peu connu. Quelques conseils vous sont également fournis.

Les villes où vous arrêter

Erevan : il est fort possible que la ville d’Erevan, la capitale de l’Arménie, soit la ville de vos premiers pas dans ce pays si vous voyagez en avion. Sur cette page, vous avez le choix entre plusieurs circuits. Erevan comprend des sites touristiques datant de 2 800 ans. Vous découvrirez l’opéra, la cascade, l’avenue du nord, la place de la République. Vous visiterez le musée d’histoire de l’Arménie et le mémorial du génocide arménien. Cette capitale au charme indéniable jouit d’une vue imprenable sur le mont Ararat. Dilidjan : la ville se trouve dans la région de Tavouche au nord-est de l’Arménie. Dilidjan est appelée la « Suisse de l’Arménie ». Elle est célèbre pour ses sources thermales, son parc national, ses paysages, ses maisons traditionnelles, ses larges porches en verre et ses chalets comprenant des pignons en bois. Edjmiatsine : le nom de la ville signifie « descente du fils unique ». L’étymologie de ce nom est due à un rêve fait par Grégoire l’Illuminateur. En Arménie, la grande majorité de la population est croyante. Le chef de l’Église est le Catholicos dont Edjmiatsine est son siège. Vous visiterez la cathédrale, les vestiges du temple de Zvartnots et l’église Sainte Hripsimé. Tsakhkadzor : située dans la région de Kotayk au centre de l’Arménie, cette petite ville est connue pour sa station de ski. La ville est aussi appréciée pour son centre thermal. À l’automne, ses couleurs sont sublimes. Vous pourrez vous balader, et même profiter d’une tyrolienne.

Les sites patrimoniaux et touristiques à admirer

Tatev : au sud de l’Arménie, en traversant les Gorges de la rivière Vorotan, vous atteindrez le monastère de Tatev. Il est l’un des plus grands centres religieux du pays. Il date du IXe siècle. Le monastère est niché, sur un promontoire rocheux, à plus de 1 537 mètres d’altitude. Le paysage offre une vue magnifique sur les montagnes verdoyantes ou enneigées, selon la saison. Inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, il est un lieu de pèlerinage. Un téléphérique est disponible. Lorri Berd : au nord-est de l’Arménie, se trouve ce village doté d’une forteresse médiévale dont les vestiges se montrent très impressionnants. Vous aurez la possibilité de parcourir des gorges creusées par les rivières. Sur le site terredarmenie.com, vous pourrez sélectionner un des circuits en Arménie proposés. Le temple de Garni : situé à l’est d’Erevan, le temple de Garni domine un canyon où coule la rivière Azat. Construit par le Roi Tiridate 1er, le temple était dédié au dieu du Soleil Mithra. Il a également servi de résidence aux rois arméniens l’été. Le temple est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le caravansérail de Sélim : parmi les plus importants caravansérails, celui de Sélim reste le plus célèbre et le mieux conservé. Il s’agit de construction de bâtiments profanes qui assuraient la communication entre les villes. Sur la façade extérieure, vous trouvez sa date de construction et des renseignements sur son fondateur. Le hall est divisé en trois nefs et comprend sept paires de colonnes. Quant aux deux allées latérales, elles étaient utilisées pour les marchandises des marchands.

Quelques informations et conseils pour profiter pleinement de votre séjour

En Arménie, vos repas seront un mélange de plats libanais, turcs et grecs. Ils sont principalement à base de poissons et de brochettes de viande accompagnés de légumes ou de riz. De nombreuses manifestations ont lieu tout au cours de l’année avec des spectacles de danse ou encore des fêtes du vin… D’autre part, notez quelques infos pratiques. Pour voyager en Arménie, un passeport valide suffit à entrer dans le pays. Il y a deux heures de décalage horaire avec la France et la langue officielle du pays est l’arménien. Seulement 6 % de la population parle français et 30 % l’anglais. D’autre part, sachez que l’été la température est très élevée, entre 33 et 43 °C. Quant à la monnaie arménienne, elle est le « dram ». Autre point, l’eau du robinet est potable et au niveau de la sécurité, l’Arménie est un pays sûr.


Quels sont les services offerts par un camping 5 étoiles ?
Top 10 des choses à voir et à faire dans le Languedoc Roussillon pendant vos vacances

Plan du site