Eta Nouvelle Zélande : Pour qui est destiné cette autorisation ?

Eta Nouvelle Zélande

Avec ses paysages diversifiés et sa nature fleurissante, la Nouvelle-Zélande connait un développement important grâce au tourisme. Cependant, si un passeport valide et un visa suffisaient pour entrer sur le territoire néo-zélandais auparavant, la possession d’une ETA NZ est désormais obligatoire depuis juillet 2019. Cela, afin d’améliorer la sécurité au niveau des frontières et de réduire les risques liés à l’immigration.

Les personnes éligibles à l’ETA Nouvelle-Zélande

L’ETA NZ est un document dont la demande se fait uniquement en ligne et à présenter aux services douaniers en entrant en Nouvelle-Zélande. Le gouvernement néo-zélandais n’a pas encore donné une liste finale des pays éligibles à l’ETA NZ. Par contre, les citoyens des pays exemptés de visa comme la France et ceux membres du Commonwealth tels que le Canada et le Royaume Uni doivent fournir cette autorisation avant de passer la frontière de la Nouvelle-Zélande. La liste d’éligibilité à l’ETA devrait concerner 60 pays dont le Japon, la Corée du Sud et la Russie. Les résidents permanents australiens doivent également faire une demande d’ETA NZ, mais n’ont pas à payer la taxe touristique qui l’accompagne. Les membres des équipages des compagnies aériennes et des lignes de croisières, peu importe leur nationalité, doivent aussi avoir une ETA Crew pour entrer en Nouvelle-Zélande. Il est à noter que l’ETA NZ et la taxe IVL sont valables pendant 2 ans, tandis que l’ETA Crew l’est pendant 5 ans.

Les personnes exemptées d’ETA Nouvelle-Zélande

Dans certains cas, demander une ETA NZ n’est pas obligatoire. En effet, pour l’équipage d’un navire étranger qui transporte une cargaison ou qui n’est pas un navire de croisière par exemple, une ETA n’est pas nécessaire pour rentrer en Nouvelle-Zélande. Les citoyens étrangers invités par le gouvernement néo-zélandais et les diplomates non plus, n’ont pas besoin d’une ETA Nouvelle-Zélande. Il en est également de même pour les étrangers qui voyagent en vertu du traité Antarctique, ainsi que les membres des forces militaires ou ceux en mission de santé. Enfin, les citoyens Australiens quant à eux, n’ont pas à faire une demande d’ETA pour passer les frontières de la Nouvelle-Zélande.

Faire une demande d’ETA NZ et la taxe touristique

La demande d’une ETA NZ se fait uniquement en ligne et de préférence une semaine avant le départ car le traitement de certains documents peut prendre du temps. Pour acquérir une ETA NZ, le demandeur doit avoir un passeport valide, une adresse e-mail et une carte de crédit ou de débit ou un compte Paypal. Il faut d’abord remplir le formulaire avec des informations personnelles, sur le passeport, sur le motif du voyage en Nouvelle-Zélande et sur l’admissibilité. Puis, il faut effectuer un paiement de 9NZ$ si la demande est faite sur l’application mobile et 12NZ$ si elle est effectuée sur internet. Le demandeur devra aussi payer une taxe touristique IVL (International Visitor Conservation and Tourism Levy) de 35NZ$ par la même occasion. Une taxe destinée à l’amélioration de l’infrastructure et la protection de l’environnement. Le document sera finalement envoyé par mail dans les 72 heures ouvrés qui suivent.